Föllmis' Destiny : La réalisatrice - ses liens avec l'himalaya

année 2005

2005

  • Guide et conseillère pour l’agence locale Shangrila Expérience
  • Médiatrice interculturelle entre touristes et agences locales
  • Prémices de tournage d’un film sur le tourisme
  • Rencontre avec Sonam Norboo avec lequel nous monterons le projet « Himalayan Bikers », pour découvrir le Ladakh à vélo.
  • Clean-up du lac Tsomoriri à 4500m d’altitude, film à destination des personnels de trekking et premiers engagements pour l’environnement au Ladakh.
  • Rencontre avec Blaise Humbert Droz, scientifique suisse très impliqué dans les questions de préservation de la faune et de la flore au Ladakh.
  • Rencontre avec la future ethnologue Salomé Deboos, partenaire, entre autres, d’un projet de film sur les relations entre bouddhistes et musulmans au Zanskar.

LADAKH-attach-TREK-Zsk-web

 

La même année, expérience un peu folle : nous tentons une ascension à 6150m. Ce n’est pas si difficile, techniquement parlant, mais en mai, il fait froid ! Mes doigts de pied gèlent et je me dis que plus jamais je ne me laisserai séduire par ces films d’aventure qui décrivent les ascensions comme des moments de grâce sur des musiques de Chopin !
Levés à 2h du matin, dans la nuit. Aucune idée de la température à l’extérieur de la tente, mais à flanc de montagne, à 5600m à la fin de l’hiver, il fait froid, TRÈS froid !!! heureusement, le soleil s’est levé de bonne heure ! A 4h, délicatement, il a saupoudré d’or tous les sommets sous nos pieds. Sensation magique de flotter au-dessus du monde, même lorsqu’on ne sent plus ses pieds !
C’est cette année là que je rencontre Namgyal et Jigmet de Wild East Adventure, avec lesquels nous partagerons d’autre « combats », environnementaux ceux-là !


 

LADAKH-attach-Sonam-Norboo-web

 

Partie avec l’idée que le Ladakh pourrait être une aire extraordinaire pour le voyage à vélo, je rencontre Sonam Norboo qui me fait part de ses rêves fous de monter une agence de circuits VTT… Les graines de notre association sont semées : « Himalayan Bikers » naîtra l’année suivante !

www.himalayan-bikers.com


 

LADAKH-attach-clean-Tsomo-web

 

2005 est aussi l’année du « clean-up » du lac Tsomoriri. Je suis embarquée avec ma caméra par Blaise Humbert Droz, un « ornithologue Suisse » qui vit en Inde et passe plus de 6 mois par an au Ladakh. Avec lui, je découvre la gravité des conséquences de l’exploitation touristique de ces régions fragiles. Nettoyages, débats avec les populations semi-nomades directement victimes ; débats aussi avec les autorités gouvernementales du tourisme. Je filme et je sors mon premier film à destination des personnels de tourisme locaux qui sera diffusé dans des ateliers : « ne croyez pas que les touristes viennent chercher là le confort qu’ils ont chez eux : ils veulent découvrir la richesse de votre culture, la beauté de vos paysages, soyez en fiers et ne spoliez pas votre héritage», tel en était le message.


LADAKH-attach-roches-Zsk-web

 

2006, le Ladakh est noyé sous le déluge des moussons qui ont réussi à franchir la barrière du Grand Himalaya. Les belles routes neuves de l’an dernier ne sont plus qu’un souvenir. « l’impermanence » : une autre grande leçon de l’Himalaya !… mais je ne suis pas là pour le voir…

puce-triangle